Boutique - Shadowrun – Streetpédia

Photos non contractuelles

Shadowrun – Streetpédia

CHF49.90

Streetpédia, un supplément compatible avec toutes les versions du jeu de rôle Shadowrun !

Disponibilité: Plus que 1 en stock Code : NOV328866 Catégories : ,
Voir le panier

En stock. Livraison : 2 à 3 jours ouvrables

Description

Ils sont tous là. Chacun d’entre eux. Les légendes, les menteurs, les traîtres, les gagnants, les lâches, les braves, les puissants, les opprimés. Les gens qui ont fait fuiter des secrets et en sont morts, et les secrets que personne n’a encore découverts. Les marchés obscurs, les accords louches, les manœuvres désespérées. Tout ce qui fait du Sixième Monde la machine à cauchemars effrénée que ses habitants connaissent trop bien est juste là, entre ces deux couvertures.

Streetpédia est votre guide de référence de l’univers de Shadowrun. Avec sa centaine d’entrées, elle couvre les corporations, les shadowrunners, les politiciens, les nations, les villes, les organisations criminelles et plus encore. Encore mieux, cette encyclopédie va jusqu’à vous dire ce que vous avez besoin de savoir, pour que vous arriviez dans les rues un peu plus malin que vous ne l’étiez en vous levant ce matin.

Une édition française au contenu enrichie !

En exclusivité française, Streetpédia complète les entrées d’informations qui n’avaient pas encore fuité dans notre langue, comme sur la Guerre civile des Grands dragons. Mais elle est surtout enrichie de dossiers compilés par les Ombres françaises qui vont permettre aux runners et Johnson français de comprendre toutes les intrigues américaines. Sont ainsi abordés Ares et notamment son rapport aux esprits insectes, le SFC depuis son apparition à son « dénouement », les mégacorporations AAA après la Réforme et enfin, la mystérieuse secte des Nulls.

Informations complémentaires

Disponibilité

En stock

Difficulté

Normale

Langue du jeu

Français

EAN 13

9782363288660

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.


Soyez le premier à laisser votre avis sur “Shadowrun – Streetpédia”